AGISSONS ENSEMBLE

Exprimez-vous et bâtissons ensemble un projet pour notre territoire

bouton exprimez vous 01

POUVOIR D’ACHAT - FISCALITÉ

"On n'achète qu'au prix du travail un heureux succès."

CONSTAT :

Depuis 2012, la gauche au pouvoir n'a eu de cesse que d'augmenter les impôts, ce qui a eu pour conséquence directe de paralyser l'activité économique. Bien entendu, ce sont encore les classe moyennes qui supportent ce matraquage fiscale.

La Seine-et-Marne est également gravement touchée par ce triste bilan au même titre que l'ensemble du territoire national. Les conséquences sont désastreuses pour les citoyens mais également pour l'économie locale car elles influencent la consommation en pénalisant le commerce de proximité.

Bien entendu, le député PS de notre circonscription, Edouardo Rihan Cypel, a voté toutes les lois de Hollande qui ont déstabilisé l'économie de notre pays.

 NOS ENGAGEMENTS :

Redonnez de l'oxygène aux Français en allégeant la fiscalité.

Si le fonctionnement de notre pays a besoin de la contribution de tous, nous devons absolument réduire la dépense publique pour ne pas creuser les déficits et la dette que nous transmettrons à nos enfants. Bien entendu, cette réduction permettra d'alléger progressivement la fiscalité des Français et augmenter ainsi leur pouvoir d'achat.
Cette détermination à re-dynamiser le pouvoir d'achat est un engagement fort que nous porterons pendant à l'Assemblée nationale en dix points :

Redonner du pouvoir d’achat.

  • 1 - Mettre en place un abattement forfaitaire généralisé des cotisations sociales salariées, ce qui permettra une augmentation immédiate des salaires nets sur la fiche de paie de l’ordre de 350€ par an par salarié (700€ par an pour un ménage ou les deux travaillent).
  • 2 - Revaloriser les retraites inférieures à 1000€ en les augmentant de plus de 300€ par an, et les petites pensions de réversion de 10% (cela bénéficiera à plus de 300 000 veuves et veufs).
  • 3 - Relever progressivement le plafond du quotient familial à 3 000 euros pour réduire l’impôt sur le revenu des familles, qui ont été particulièrement pénalisées par les socialistes.
  • 4 - Permettre aux Français de transmettre leur patrimoine plus rapidement, en réduisant de 15 à 10 ans le délai entre deux donations ce qui permettra de renforcer le pouvoir d’achat des jeunes.
  • 5 - Développer l‘intéressement dans les entreprises de moins de 50 salariés pour permettre aux salariés des petites entreprises de bénéficier des fruits de leur travail
  • 6 - Permettre aux Français de vendre plus facilement leurs biens immobiliers en ramenant de 30 à 22 ans le délai d'exonération des plus-values

Réformer notre fiscalité pour favoriser la création d’emplois.

  • 7 - Supprimer l’ISF dès 2018 pour garder en France des capitaux qui seront investis dans des entreprises françaises et qui créeront des emplois en France. Remplacer les mécanismes de déduction existants sur l’ISF (qui financent les entreprises innovantes ou les fondations) par des mécanismes de même nature s’appliquant à l’impôt sur le revenu. La déduction de l’investissement dans les PME sera de 30% dans la limite d’un million d’euros pour un couple.
  • 8 - Mettre en place un taux unique d’imposition des revenus du patrimoine à 30% pour favoriser l’investissement dans les entreprises et donc la création d’emplois en maintenant le régime fiscal actuel de l’assurance-vie et des livrets d’épargne populaire (notamment du livret A).
  • 9 - Mettre en place une « TVA compétitivité » en augmentant de 2 points le taux normal. Les taux intermédiaire, réduit et super-réduit resteront inchangés : les produits de première nécessité et les services publics ne seront donc pas touchés. Cette TVA compétitivité permettra de financer la baisse des charges pesant sur les salaires pour redonner de la compétitivité à nos entreprises et donc créer des emplois. Cette augmentation de la TVA permet aussi de faire contribuer les importations et donc les producteurs étrangers au redressement du pays.
  • 10 - Doubler le plafond de versement dans le « PEA PME » pour le porter à 150 000 euros afin de renforcer le financement des PME et des ETI, et donc favoriser la création d’emplois.

 

S’ENGAGER SUR LE TERRAIN

Défendez vos idées sur le terrain et organisez la campagne près de chez vous

bouton benevole1 01bouton referent1 01bouton don 01

AGIR ENSEMBLE POUR NOTRE TERRITOIRE

TOP